Bonjour à toutes et à tous,

Voilà maintenant une semaine que nous devons faire face à de nouvelles obligations. Notre pays, en fermant les écoles, en réduisant nos déplacements et en imposant strictement le respect de la distanciation physique (1 mètre en général et 2 mètres pour la pratique sportive) tente de faire face à ce nouveau pic épidémique.

Vous l’avez compris, l’objectif est de limiter au maximum les brassages de la population.

Nous espérons tous et toutes que s’en suivra un retour, sans doute progressif à partir du mois de mai , vers plus de liberté.

En attendant, autant pour nos pratiques que pour nos engagements professionnels et bénévoles, je sais pouvoir compter sur votre dynamique pour accueillir dans vos clubs et établissements nos fidèles passionnés mais aussi nos nouveaux pratiquants qui, chaque année, nous rejoignent avec l’arrivée des beaux jours.

Notre équipe travaille actuellement à de nouveaux dispositifs d’animation qui, je l’espère, viendront renforcer vos capacités à convaincre une partie de ces pratiquants à s’engager dans une pratique plus soutenue, c’est un des défis majeurs que nous devons ensemble relever.

Un autre défi issu de notre programme concerne les pratiques scolaires, là aussi nous allons imaginer des conditions d’accueil dans nos clubs et établissements de nature à convaincre, ne serait-ce qu’une partie des 300 000 jeunes qui viennent goûter aux joies de notre sport dans ce cadre, de poursuivre leur pratique et de découvrir autant un sport de plein air qu’une expérience de vie !

Nous faisons le pari que notre sport représente une partie de la réponse éducative et sanitaire à la crise actuelle, et nous sommes convaincus que vous ne manquez ni d’imagination ni d’envie pour répondre à ce défi collectif !

Sur tous ces sujets, n’hésitez pas à poursuivre vos contributions, nous sommes preneurs de vos bonnes pratiques et initiatives, elles sauront nous inspirer ! DU NOUVEAU CONCERNANT LA PRATIQUE DE LA VOILE PENDANT LE CONFINEMENT

Extension de la limite de déplacement pour tous nos licenciés !

Lorsque les activités sportives se déroulent dans un de nos clubs ou établissements, il est possible de se déplacer dans l’ensemble de son département de résidence (ou dans un périmètre de 30 km autour du domicile en cas de résidence dans un département limitrophe) pour se rendre sur le lieu de pratique de l’activité (avec un justificatif de licence fourni par le club ou le prestataire), y assurer une mission d’encadrement (professionnel ou bénévole, avec justificatif de déplacement fourni par le club) ou y accompagner ses enfants.

Navigation en équipage, concernant la possibilité de déroger aux 2 mètres de distanciation

Le ministère vient d’éclaircir sa position concernant les possibles dérogations à la distanciation physique de 2 mètres. L’ensemble des sportifs relevant du PPF, l’ensemble des sportifs inscrits sur les listes ministérielles SHN (Elite, senior, relève) plus les collectifs nationaux et espoirs peuvent déroger à la distanciation physique de 2 mètres sur présentation, en cas de contrôle, de leur attestation PSQS.
Les mêmes exonérations existent pour la plupart des publics en situation de handicap (et leurs accompagnants) mais aussi pour les personnes vivant dans le même foyer.

Ainsi, vous l’aurez compris, aussi douloureux et difficile que ce soit, il n’est pas raisonnable, dans cette période exceptionnelle, de vous indiquer que vous pourriez faire naviguer vos pratiquants et clients sur des supports utilisables en double ou en équipage en soutenant qu’ils sauront garder une distanciation de 2 mètres en toutes circonstances.

Sur ce sujet nous travaillons actuellement à des solutions concrètes :Nous allons proposer à nos partenaires de la FF Canoë Kayak et de la FF Aviron de nous associer pour une position de base commune et cohérente,  afin que le protocole de sortie de confinement fasse, par exemple, la différence entre les sports d’équipe, à contacts multiples et très rapprochés, et les sports individuels comportant des contacts plus rares, non multiples et s’exerçant en plein air.Nous allons consolider un protocole permettant de déroger aux 2 mètres sous couvert de l’application de gestes barrières, dont le port d’un masque adapté « labellisé sport » par l’AFNOR dans certaines situations. L’ambition est d’avoir une posture technique, sanitaire et pratique à vous proposer pour le cas où nous ne pourrions obtenir une exception à nos sports individuels. Car, au vu de la situation sanitaire, nous craignons que le sujet de la distanciation ne demeure encore quelques temps.

Nous avons eu plusieurs retours concernant une réponse aux questions que vous avez posées à certains services administratifs sur le sujet de la « limite des rassemblements à 6 sur la voie publique »

Dans la mesure où vous organisez une activité encadrée, nous vous rappelons que vous n’êtes pas contraints par une limite d’effectif de 6, qui s’impose en revanche aux pratiques individuelles et aux activités des EAPS de type PA qui s’exercent sur la voie publique (par exemple les activités d’une école de cyclisme..)

Nos clubs et établissements sont naturellement constitués d’un ou plusieurs bassins et zones de navigation utilisables et définis dans le cadre du dispositif de sécurité et d’intervention réalisé sous l’autorité des exploitants. Elles sont donc bien considérées comme un établissement sportif de plein air (EAPS PA) à l’instar d’un terrain de football, d’une piste d’athlétisme ou d’un hippodrome.

Les activités d’un club de voile n’ont donc pas lieu sur la voie publique.

En revanche, dans le cadre de la préparation de vos activités, il est possible que vous traversiez une voie publique et dans ce cas-là il convient d’être vigilant puisque, dans cet espace, l’interdiction de regroupement de plus de 6 personnes s’applique.

Je vous souhaite de réussir au mieux ces premières vacances de printemps unifiées, sachez que je pense à vous chaque jour, que je mesure précisément l’ampleur de la tâche et de vos responsabilités et que je suis fier de vous représenter et de défendre votre passion sous toutes ses  formes !


Jean-Luc Denéchau

Président