Faire du sport oui, mais intense non!

L’activité sportive, bouger quelques minutes tous les deux heures en télétravail, est une recommandation pour tous en cette période . Mais il convient d’être prudent sur l’activité de haute intensité qui peut avoir des conséquences importantes notamment au niveau Cardiaque. Vous trouverez ci-dessous, une note reçue ce jour de la direction technique FFVoile et du médecin des équipes de France concernant le COVID19 , les bonnes pratiques et le sport.

Note du Dr Fanny Mevellec- Medecin à la FFVoile

Bonjour à tous,

Comme vous avez pu tous le constater, la situation épidémique concernant le COVID 19 est en train de s’aggraver en France et dans le monde entier.
Il s’agit d’un virus contre lequel nous n’avons, actuellement, AUCUN traitement officiel ni aucun vaccin, qui touche tous les âges et qui peut mettre jusqu’à 14 jours avant de donner des signes cliniques.
Les recommandations actuelles sont claires : « Restez chez vous pour sauver des vies ».

LES SYMPTÔMES :
Le Coronavirus peut prendre plusieurs formes :
– Aucun symptôme : vous êtes porteur sain
– Du petit rhume à la pneumopathie virale gravissime.
Quelque soit votre état de forme de base, vous êtes susceptible de développer une forme grave.
Si vous développez une forme avec atteinte respiratoire, il est possible que vous gardiez des séquelles pulmonaires de toutes sortes. Leurs natures et proportions ne sont pas encore connues car nous manquons d’études rétrospectives.
Dans tous les cas si vous êtes COVID+, vous êtes contagieux, même si vous ne présentez pas de signes cliniques (porteur sain). L’état actuel de nos ressources ne permettant pas de tester tout le monde, vous devez vous considérer comme porteur sain jusqu’à preuve du contraire.

POINTS ESSENTIELS
1) Respecter le confinement en étant TRÈS strict :
Aérer régulièrement votre habitation.
Nettoyer régulièrement à l’eau de javel (le vinaigre est inefficace)
Jeter les emballages cartons, nettoyer les fruits et légumes.
Les études montrent que le virus peut rester vivant plusieurs jours :

Jusqu’à 9 jours sur des surfaces inertes tels que carton, verre, métal, plastique.
Jusqu’à 12 heures sur les vêtements
Jusqu’à 3 heures dans l’air et 15 min sur la peau.

Cela signifie que quand vous sortez pour faire des courses ou faire du sport vous prenez le risque de contracter le virus en touchant les objets ou en marchant dans la rue.
Éviter les sorties au maximum et respecter les distances de sécurité.
2) Ne pas faire de sport à haute intensité (plus de 80% de votre FC max) car vous augmentez le risque de complications cardiaques.
Lorsque vous faites du sport à haute intensité, votre respiration s’accélère et votre quantité d’air inspiré augmente. Si vous n’êtes pas infectés vous risquez d’attraper le virus et si vous êtes positif mais sans symptômes, vous risquez de développer une maladie cardiaque gravissime appelée myocardite.
Le risque, c’est surtout la durée de l’effort et l’intensité. Il s’agit donc de ne pas produire d’effort violent, de rester en dessous de 80 % de sa fréquence cardiaque maximale, ne pas faire de séances longues et ne pas dépasser une heure. Et ne surtout pas s’envoyer à fond. Privilégier les exercices de renforcement musculaire en aérobie.
3) Ne pas faire de sport du tout si vous présentez le moindre symptôme.
Déjà, en temps normal, les infections virales ne sont pas compatibles avec l’effort. Quand on a de la fièvre ou des courbatures, on doit absolument arrêter le sport et ne pas en faire pendant les huit jours qui suivent. C’est une des règles d’or édictées par le Club des Cardiologues du Sport dès 2006 mais elle reste encore largement ignorée ou négligée.
Le risque, c’est la mort subite ; le virus se propage au muscle cardiaque et provoque une arythmie qui peut être très dangereuse.
4) Les gestes barrières, valables aussi avec vos proches, sont de plus en plus d’actualité :
Le lavage des mains, tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs jetables et en changer à chaque fois, pas de serrage de main ni de bises.
Cette période peut être l’occasion de prendre soin de vous et de vous protéger au maximum afin de préserver au mieux vos capacités de performance.
Il faut bien avoir compris que le risque du COVID (excepté le décès bien évidemment) est de vous laisser potentiellement des séquelles pulmonaires qui impacteraient à long terme vos performances sportives.

Prenez soin de vous

Dr Fanny Mevellec
Fanny.mevellec@ffvoile.fr